mardi 4 septembre 2007

Ce vieil Aristote!

Ça s'est passé à peu près comme ceci :

« Oui, oui, j'aime beaucoup ce que tu écris (blabla). Tu es aussi membre de Mensa (blabla). Publie sur mon blog (blabla). On centuple le traffic (blabla). On place de la pub partout (blabla). On s'achète une ferme de dinosaures.
- Bon d'accord.
- Fantastique (blabla). Je te présente et puis tu postes (blabla).
- Bon d'accord. »

Et patatra, le premier article d'Aristote déboule 1' 17" après, comme un pet sur la toile cirée d'une station orbitale.

« J'ai glissé, chef! »

Bon, voila donc Aristote. Si vous n'aimez pas ses articles, n'hésitez pas à le signaler en commentaires : il adore se remettre en question. Dans le cas contraire, eh bien, rien ne vous oblige à dire tout ce que vous pensez...

Bienvenue, vieux camarade!

1 commentaire:

  1. J'ai hésité à médire sur les banalités des références "antiracisme - Senghor" et "contrôle - Orwell" ou même sur le sujet, car le cri d'alarme de l'intolérance par hypocrisie verbale a été lancé moult fois (j'ai en tête Desproges dans les 80's mais il ne devait pas être le premier...)

    Bref je comptais médire, rien que pour taper sur le premier post d'un étranger. Et puis non.

    Mais s'il aime ça...

    Bienvenue !

    RépondreSupprimer